Didier LAROCHE - pages personnelles


archéologie : Delphes, le sanctuaire d'Apollon

Trésor des Sicyoniens


Le trésor des Sicyoniens, vue de la voie montante.

Sicyone était une ville située au Nord du Péloponnèse, à proximité du golfe de Corinthe.
La fondation du trésor, visible sur cette photo, est faite de remplois provenant de deux édifices archaïques : une tholos (bâtiment circulaire) et un monoptère (colonnade simple sur plan rectangulaire), datant du VIe siècle av. J.-C., et démontés vers 520 avant notre ère.

Le trésor des Sicyoniens, le premier que l'on rencontrait en entrant dans le sanctuaire depuis l'entrée principale, était de plan courant : une petite salle carrée précédée d'un vestibule à deux colonnes. La superstructure, entièrement faite de blocs de tuf, a disparue à l'époque chrétienne, remployée dans les maisons au sud du sanctuaire.


Le monoptère dont les pierres ont servi dans les fondations du trésor de Sicyone. Colonnade rectangulaire (4 x 5 colonnes) qui servait à protéger et à mettre en valeur son contenu : une offrande, ou un autel ?
Reconstitution CAO.D. Laroche.


Maquette de la "vieille tholos", édifice de destination incertaine, construit vers -580 et démonté quelques cinquante ans plus tard. La totalité des blocs ont été réutilisés dans la fondation du trésor des Sicyoniens. L'ordre dorique n'est pas encore très assuré : la frise n'est pas en correspondance avec les colonnes.


retour page d'accueil